Seniorsenvadrouille des idées de voyage en France et en Europe

Aghia Galini

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent la Grèce

Visite de Aghia Galini (Crète)

Département de Rethymno, côte sud de la Crète

Localisation de cette visite sur la carte de Crète

Voir une carte des Hôtels et Restaurants

Location de voitures à Xania

Légendes,

Aghia Galini aujourd’hui, numéros de téléphones utiles et infos

Informations concernant la Ville de Aghia Galini

Un petit peu d’histoire

Bâtie sur l’ancienne cité minoenne de Soulia c’était l’ancien port de la ville de Sivritou (actuelle Amari Trône). Agia Galini était connue pour être un lieu de culte dédié à la déesse Artémis. Des vestiges de l’ancienne Soulia sont encore visibles dans l’église du village, lorsque celle-ci est ouverte, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.

Important port commercial, il restera prospère jusqu’en 640 après JC quand la cité est détruite par les Sarrazins.

Le lieu redeviendra florissant sous l’occupation vénitienne qui fera de nouveau de Soulia un port important qui s’avèrera ensuite très utile pendant les révolutions contre les turcs de 1821 puis 1866, quand la rade d’Agia Galini sera utilisée afin de décharger des munitions.

Mais le village ne fut réellement créé qu’en 1884 et dans un but commercial. En effet, la zone étant très agricole, la culture de l’olive va devenir importante et des entrepôts vont y voir le jour, la rade servant alors à charger l’huile d’olive.

Visiter Aghia Galini le village
Visiter Aghia Galini le port
Agia Galini photo de bougainvilliers

haut de page

Légendes

Deux légendes sont attachées au village d’Agia Galini. Tout d’abord celle de Dédale et Icare. Dédale, soupçonnait de complicité après que Thésée ait pénétré dans le fameux labyrinthe pour tuer le minautore, se retrouve pourchassé par Minos, roi de Knossos. Il trouve refuge avec son fils dans une grotte à Agia Galini. C’est de là que Dédale fabriqua les fameuses ailes qui devaient les aider à s’évader de Crète. La suite tout le monde la connaît ! Sur le rocher duquel ils prirent leur envol se trouvent maintenant deux statues les représentants.

La deuxième légende est celle qui donnera son nom au village. Eudoxie, princesse romaine, fille de l’empereur d’Occident Valentinien III, faisait route vers Carthage où elle était exilée après le sac de Rome de 455. Une tempête se leva si violente que la princesse prit peur et demanda à l’équipage de s’approcher de la terre pour s’y abriter. Elle pria alors la Vierge de calmer les flots et de les protéger, en échange de quoi elle bâtirait une église en son honneur. La plage où ils accostèrent étant protégée du vent, le navire se trouva à l’abri et Eudoxie fit, comme promis, bâtir une église qui prit le nom de Panagia Agia Galini « la Vierge du calme ». Cette petite église byzantine est maintenant visible dans le cimetière du village.

Mais l’on pense aussi que le nom peut venir de « ai » et « galini » qui signifie « port toujours calme ».

Les statues représentants Dédale et Icare
Les statues représentants Dédale et Icare avant leur envol
Aghia Galini les ruelles et les restaurants

haut de page

Agia Galini aujourd’hui

L’arrivée à ce petit village traditionnel de pêcheurs est un enchantement. Bâti à flanc de montagne, à l’ombre du Mont Psiloritis, il domine la mer de Lybie et fait face à la baie de Messara.

Aujourd’hui petite station balnéaire, elle se veut simple et chaleureuse comme ses habitants. Faite de petites ruelles très fleuries, où s’étalent boutiques et tavernes typiques, on prend plaisir à sillonner toutes ses petites rues colorées qui descendent vers le port.

Ici la mer et la montagne se trouvent réunies. Si la première offre de nombreuses plages aux eaux cristallines, la seconde offre des paysages de toute beauté et la proximité du village avec les sites archéologiques de Phaïstos, d’Agia Triada ou de Gortyn, permet aux visiteurs une multitude d’activités. De plus, le village n’est pas très éloigné des principales villes comme Rethymno ou Héraklion d’où il est très facile de venir ou de se rendre en voiture.

Agia Galini les pêcheurs nettoient les filets
Les pêcheurs vendent les langoustes
Aghia Galini la plage de Kommos

Pas à dire ! Entre randonnées, plage, ou visites culturelles, chacun trouvera son bonheur dans ce petit coin de paradis.

Le charme agit et quand le moment est venu de quitter cet adorable village on n’en repart pas sans se promettre d’y revenir un jour.   

haut de page

BON A SAVOIR

Vous avez besoin de plus d’informations sur la ville de Aghia Galini, contactez: info@itinerairesbis.com  

haut de page

Principales distances :

Rethymno, 51km environ 1h10 en voiture

Héraklion, 76km environ 2h de voiture

Chania, 107km environ 2h15 en voiture   

haut de page

Numéros de téléphone utiles:

Police: 100

Police touristique: +30 2810 283190

Aéroport Héraklion: +30 2810 228402

Hôpital  de Héraklion: +30 28310 237502-7

ANEK Lines (Pirée) +30 210 4197438

Minoan Lines (Héraklion) +30 28310 22941   

haut de page

Location de voiture :

La location de voiture se fait très facilement en Crète, voici un lien pour vous aider :

Cliquez sur ce lien pour en savoir plus

haut de page

Retour à la carte des villes de Crète

Retour la carte des restaurants
ou
Retour choix hôtels en Crète

Translate »