Seniorsenvadrouille des idées de voyage en France et en Europe

Héraklion

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent la Grèce

Visite de la ville de Héraklion (Crète)

Visiter Hersonissos ou (Xersonissos Chersonissos pour les GPS)

Localisation de cette visite sur la carte de Crète

Voir une carte des Hôtels et Restaurants

Location de voitures à Héraklion

Promenade dans la ville d’Héraklion

numéros de téléphone utiles à Héraklion

Musée Archéologique de Héraklion

Informations concernant la Ville de Héraklion

La Crète est le berceau de la culture grecque. C’est sur cette île, la plus grande de Grèce, que naquit l’une des plus importantes civilisation, la civilisation Minoenne (2800-1150 av. JC). C’est aussi en Crète que naquit le Dieu des Dieux, Zeus. (malheureusement, nous n’avons pas de photo…) Entre 1700 et 1450 av JC le raffinement va être à son comble avec la construction de nombreux palais tels que Phaestos, Malia, Zakros et bien évidemment Knossos.

Le port et de la citadelle de Héraklion à la tombée du soir
Façade d'une maison bourgeoise de Héraklion
La mairie de Héraklion

L’art de la peinture et de la poterie a atteint la perfection. Mais en 1450 c’est l’explosion du volcan de Santorin qui met fin à cette extraordinaire épanouissement. Puis en 69 arrive l’occupation romaine qui va s’installer jusqu’en 330 et en 828 les arabes s’installent dans la capitale Héraklion (Iraklio). En 1211 les vénitiens prennent à leur tour l’île mais il s’agira alors d’une cohabitation pacifique et ainsi les arts et les lettres atteindront leur apogée et les villes devenues riches s’embelliront donnant naissance au XIVème siècle à la Renaissance crétoise.

C’est avec une nouvelle invasion venant de Turquie que ce siècle d’or s’éteindra. Au XVIIème siècle, l’île est rattachée à l’empire ottoman et ce jusqu’au XIXème siècle où après de nombreuses luttes la Crète deviendra autonome, elle sera ensuite rattachée à la Grèce en 1913. Ainsi toutes ces civilisations qui se sont croisées et installées sur cette île, ont laissé tellement de traces, que la Crète est un endroit qui offre mille visages, sa capitale en est d’ailleurs un bel exemple.

Cour intérieure de la mairie d'Héraklion
Ancienne église Bysantine
Arrière de l'ancien musée d'Héraklion

Très prochainement, vous pourrez découvrir notre récit sur le Palais de Knossos…nous y travaillons. Nous vous conseillons de commencer votre visite par Knossos, puisque c’est en ce lieu que, comme nous l’avons dit, naquit l’une des plus grandes civilisations de l’humanité. Ensuite il faudra compléter cette visite par le musée archéologique d’Héraklion, le second musée le plus important de Grèce et qui renferme la quasi totalité des trouvailles faites en Crète. Ainsi vous pourrez ensuite vagabonder dans les rues de la capitale, partir à votre tour à sa conquête et découvrir les multiples facettes de cette ville, laissées par un passé à la fois mouvementé et extraordinaire.

haut de page

En sortant du musée archéologique voir notre récit avec des photos dirigez-vous vers la rue Dédale et allez jusqu’au centre de la ville. Commencer votre visite à partir de la place Liontaria, c’est à dire au centre de la ville, vous y verrez la très jolie fontaine Morosini d’époque vénitienne, construite en 1628. Juste en face vous pourrez admirer la belle Loggia de la même période, aujourd’hui bâtiment de la mairie. Vous remarquerez également l’église St Marc que les vénitiens dédièrent bien évidemment à leur saint patron, qui fut longtemps une église d’une grand richesse, ornées de magnifiques fresques. Les turques la transformèrent en mosquée et ce n’est qu’en 1915 qu’elle sera restaurée. Elle accueille désormais des expositions.

La mairie de Héraklion
La citadele du port de Héraklion
Eglise Saint Titus

haut de page

Derrière la mairie vous trouverez l’église de St Titus, disciple de St Paul, premier évêque de Crète et Saint patron de l’île. La première église dédiée à ce saint se trouvait à Gortyna, mais elle fut détruite par les arabes en 824. Ce n’est qu’à la fin du Xème siècle que cette très belle église allait être construite à Héraklion et les reliques de St Titus transférées. De là, continuez l’avenue du 25 août sur laquelle vous vous trouvez, et dirigez-vous vers le port vénitien. Construit au milieu du XIIIème siècle, il fut détruit en 1303. Ce que l’on peut voir aujourd’hui date de 1523. Revenez ensuite quelque peu sur vos pas jusqu’au parc Theotokopoulou, que l’on connaît plus sous le nom de El Greco, de là prenez la rue Minotavrou qui vous mènera au musée d’histoire et du folklore crétois. Ce musée a élu domicile dans une belle demeure néoclassique et présente des collections allant de l’art Byzantin jusqu’à la seconde guerre mondiale. Vous pourrez y voir aussi des icônes, mais si vous êtes amateurs, il faudra alors vous rendre à l’église St Catherine, construite au XVème siècle, elle a longtemps appartenu au Monastère du Mont Sinaï. Elle présente six travaux réalisés par l’iconographe le plus célèbre du XVIème siècle, Michael Damaskinos. Vous trouverez cette église sur la place Ag. Ekaterinis. C’est aussi sur cette place que vous pourrez visiter l’église St Minas, siège du diocèse de Crète. Elle a été contruite à la fin du XIXème siècle et pourrait accueillir, dit-on, jusqu’à 8000 personnes.   

Héraklion: photo de la cathédrale
La fontaine Morosini
Anciens entrepôts du port d'Héraklion

haut de page

Après cela pourquoi ne pas vous asseoir à la terrasse d’un café, histoire de se reposer un peu. Vous ne serrez pas loin de la rue 1866 et vous pourrez facilement trouvez des tavernes, vous pourrez même vous désaltérer place Kornarou, à la fontaine Bembo datant de 1588, dans laquelle il a été insérée une statue sans tête provenant du site d’Ierapetra. Finissez ensuite votre visite par ce qui reste le monument le plus impressionnant d’Héraklion, sa muraille vénitienne. Promenez-vous tout autour ou bien directement sur la muraille et admirez le gigantesque travail.   

haut de page

Héraklion n’est pas une grande ville et sa visite à pied se fait facilement et si vous n’êtes pas trop fatigués, vous pourrez toujours faire du shopping, les boutiques ne manquent pas…

Nous remercions Madame Ionna Stratidakis, pour les informations qu’elle a eu la gentillesse de nous fournir et qui nous ont permis de bien découvrir cette charmante capitale.

haut de page

BON A SAVOIR

Vous avez besoin de plus d’informations sur la ville de Héraklion, contactez: info@itinerairesbis.com   

haut de page

Numéros de téléphone utiles à Heraklion:

Police: 100

Police touristique: +30 2810 283190

Aéroport Héraklion: +30 2810 228402

Hôpital  de Héraklion: +30 28310 237502-7

ANEK Lines (Pirée) +30 210 4197438

Minoan Lines (Héraklion) +30 28310 22941

Location de voiture :

La location de voiture se fait très facilement en Crète, voici un lien pour vous aider :

Cliquez sur ce lien pour en savoir plus

haut de page

Retour à la carte des villes de Crète

Retour la carte des restaurants
ou
Retour choix hôtels en Crète

Translate »