Seniorsenvadrouille des idées de voyage en France et en Europe

Visite de Rochefort

Some hints for your visit to France

Visite de la ville de Rochefort

Voir un plan de Rochefort, de ses musées et curiosités

Adresse de l’Office du Tourisme de Rochefort Océan

Le nom même de cette ville de Charente Maritime claque comme un appel au grand large. Des envies de voyages vous saisissent, des rêves de conquêtes s’emparent de vous. Vous êtes littéralement harponnés par cette cité de la mer, née de la volonté d’un Roi au XVIIème siècle.
Louis XIV souhaite en effet régner sur les mers comme il règne sur terre. Prestige et puissance de la marine française. Voilà ce que le Roi désire et quand le Roi ordonne… On se met alors en quête d’un lieu qui soit idéal pour pouvoir construire des navires de guerre sans être vus de l’ennemi qu’est l’anglais. Mais qui puisse donner un accès facile à l’océan.

Un défi technique

Rochefort est au fond d’une grande rade, au cœur de la façade Atlantique et de plus protégée par des îles. L’île Madame et l’île d’Aix qui en font une forteresse naturelle. Les travaux de l’arsenal débuteront en 1666. Mais les contraintes environnementales seront énormes, car le lieu n’accueille que des marais. Le premier défi sera donc de drainer et d’assainir cet emplacement propice aux maladies et qui ralentit le travail. Dans le cas de Rochefort on peut même parler d’exploit technique.
La corderie royale sera le premier bâtiment officiel de l’arsenal de Rochefort, qui continuera à se développer de manière encore plus importante entre 1688 et 1710. Pendant cette période presque 350 bateaux seront construits, dont un qui marquera l’histoire « l’Hermione ».

Les musées

L’hôtel de Cheusses, l’un des plus anciens bâtiments de Rochefort. Il a la particularité d’être à la fois ouvert sur l’arsenal et sur la ville, il devient alors Ecole de la Marine, aujourd’hui musée national de la Marine.
L’afflux de personnes venant travailler pour l’arsenal va amener Rochefort à se moderniser, à s’agrandir. Au XVIIIème siècle les premiers immeubles bourgeois apparaissent. Mais c’est un autre bâtiment qui va de nouveau faire la fierté de Rochefort, l’école de médecine navale, qui sera créée en 1722 au sein même de l’hôpital militaire. Elle sera la première au monde. Et c’est d’ailleurs grâce à elle qu’il y a des thermes dans la ville…    

haut de page

Une station thermale à Rochefort

En 1866 Napoléon III demande que l’on creuse un puits artésien, car bien évidemment l’eau potable manque. Mais l’eau qui en ressort est amère. Pharmaciens et médecins de l’école de médecine navale vont l’étudier et lui trouver de nombreuses vertus. Notamment une action anti-inflammatoire, anti-exsudative et cicatrisante. On voulait de l’eau potable, on a récupéré une station thermale !

Cependant si la ville se modernise, l’arsenal lui, voit bientôt arriver ses limites, notamment avec les nouveaux bateaux comme les cuirassés. L’arsenal de Rochefort ayant toujours souffert de son faible tirant d’eau et de l’envasement de la Charente, il fermera en 1926.

La Franc-maçonnerie à Rochefort

Autre lieu intéressant de Rochefort, la loge maçonnique datant de 1776, classée aux Monuments Historiques. Elle est aussi très liée à l’arsenal puisqu’elle comptait parmi ses frères, de nombreux marins.

Pierre Loti

Mais pendant ce temps un personnage arrive doucement dans le paysage de Rochefort, Pierre Loti. Né dans la ville en 1850, cet écrivain et grand voyageur y a laissé de nombreux souvenirs. Sa maison natale est aujourd’hui un musée, (actuellement fermée pour travaux), c’est donc au musée Hèbre que vous pourrez vous rendre pour mieux comprendre, ou essayer de comprendre, ce personnage atypique, grâce à la salle qui lui est consacrée et surtout à la visite virtuelle en 3D que l’on peut faire de sa maison.

haut de page

Toutefois il y a une autre maison à Rochefort qui mérite le détour. Une maison qui a le pouvoir de vous transporter dans le passé avec le musée des Commerces d’Autrefois. Cet endroit a le don de faire ressurgir de merveilleux souvenirs. C’est la dose peps de Rochefort !

Rochefort et le cinéma

Nul doute qu’en ressortant de ce musée vous serez plein de dynamisme et de bonne humeur. Une joie qui pourrait bien vous conduire Place Colbert pour y faire quelques pas de danse en hommage au film « Les Demoiselles de Rochefort ». Pensez à télécharger l’application « Parcours des Demoiselles » qui vous permettra de vous rendre sur tous les lieux du tournage. Notamment celui du Pont Transbordeur. Datant de 1900, il n’en reste plus que 8 dans le monde.

En fait Rochefort c’est une ville où on aime flâner. Avec le Jardin des Retours, véritable parc végétal, nous voyageons entre l’arsenal et la ville. Nous explorons, nous apprenons, nous nous évadons. Et puis il y a le marché qui se tient Avenue Charles de Gaulle. Et là c’est le gourmand qui prend le pas sur l’explorateur, quoique…il y a toujours de la découverte sur un marché. Surtout quand on sait que celui de Rochefort perdure depuis 3 siècles.

L’île d’Aix

Vous pourrez également prendre le bac et vous rendre sur l’ile d’Aix demeure de Napoléon Bonaparte et louer un vélo qui vous permettra de visiter quelques forts ouverts. Ou bien manger des huitres directement à la sortie des bassins.
Ne me dites pas que maintenant vous n’avez pas envie de faire une petite escale à Rochefort…Alors vous jetez l’ancre quand ?
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do…

Merci à l’office de tourisme de Rochefort et tout particulièrement à Christine Lacaud, pour nous avoir ainsi ouvert les portes d’une ville passionnante.    

haut de page

BON A SAVOIR

Adresse :

Office de tourisme de Rochefort Océan
Avenue Sadi Carnot
F-17300 Rochefort

Tél. : 0033 (0) 5 46 99 08 60

E.mail : rochefort@rochefort-ocean.com

Site Internet : www.rochefort-ocean.com

haut de page

Vous avez besoin de plus d’informations sur Rochefort, contactez:

info@itinerairesbis.com

Retour choix région Nouvelle Aquitaine

Translate »